Linda RASOAMANANA

Services Numériques

Linda Rasoamanana

Fonctions actuelles

  • Maître de conférences en Langue et littérature françaises (CNU 09)
  • Membre titulaire du CÉRÉdI (EA 3229, Université de Rouen)
  • Membre associée du CIRPaLL (EA 7457, Université d’Angers) et co-encadrante (2017-2020) de la thèse de S. Saïd, Plurilinguisme et interférences linguistiques : apprentissage et transmission des langues à Mayotte, sous la direction de J. Kilanga, Université d’Angers

Formation

  • CAPES de Lettres Modernes (Concours national)
  • Agrégation de Lettres Modernes (Concours national)
  • Doctorat en Littérature française et comparée (Université d’Angers)

Parcours professionnel

  • Professeure en collèges et lycées (1998/2003), Académies de Nantes, Orléans Tours et Poitiers
  • Professeure agrégée en IUT (2003/2012), Universités de Poitiers et de Nantes
  • Maître de conférences au Centre Universitaire de Mayotte (depuis 2012)

Activités scientifiques

Thèmes et axes de recherche :

  • Littérature française du XXe siècle : « l’École d’Alger » (Camus, Roblès…), imaginaires de la Méditerranée, écritures fragmentaires, poésie et sacré, stylistique de l’ironie
  • Littératures francophones des îles Comores et Madagascar : poésie et plurilinguisme, intertextualité, représentations sociales des îles

Méthodologies et méthodes :

  • Linguistique textuelle
  • Géocritique
  • Mythocritique
  • Anthropologie de l’imaginaire

Publications :

Ouvrages :
  • Les Représentations sociales des îles dans les discours littéraires francophones (en co-direction avec B. Malela et A. Rabsztyn), Paris, Le Cerf, coll.Patrimoines, 2018, 368 pages. ISBN : 978-2-204-12911-4
  • Les Littératures francophones de l’archipel des Comores (en co-direction avec B. Malela et R. Tchokothe), Paris, Classiques Garnier, coll.Rencontres, 2017, 428 pages. ISBN : 978-2-406-06237-0
  • Éclats d'horizon : 150 fragments d'Héraclite d'Éphèse (Préface de Y. Battistini, édition bilingue grec-français), Nantes, Amalthée, coll.Philosophie, 2007, 150 pages. ISBN : 978-2-35027-598-7
  • D’Éphèse à Mondovi, cinq méditerranéens en quête du logos : Héraclite, Valéry, Ponge, Char, Camus, Villeneuve d’Ascq, Presses Universitaires du Septentrion, 2001 (1e éd.), Lille, Atelier National de Reproduction des Thèses, coll.Thèse à la carte, 2003 (rééd.), 556 pages. ISBN : 978-2-284025-39-9

 

 

 
Derniers articles parus :
  • « Deux instituteurs camusiens, Daru et Bernard : envers et endroit d’un métier-ministère », dans La Figure de l’enseignant dans les littératures française et francophone (sous la dir. de A. Marzouki), Tunis, Centre de Publications Universitaires de La Manouba, 2018, p.75-93.
  • « Île est l’Autre ou la Mayotte jaomanorienne de Pierrot comme géosymbole de l’altérité », dans Les Représentations sociales des îles dans les discours littéraires francophones (sous la dir. de B. Malela, A. Rabsztyn et L. Rasoamanana), Paris, Le Cerf, coll.Patrimoines, 2018, p.157-172.
  • « La section Bios des Cahiers valéryens de la Pléiade : des formes de vie… aux notes à faire vivre », dans La Littérature et la Vie (sous la dir. de C. Ippolito), Paris, Classiques Garnier, coll.Rencontres, 2018, p.253-266.
  • « Un homme, ça s’empêche de faire des mines mais ça peut sourire : éclairages ekmaniens sur les sourires masculins dans les récits de Camus », dans Le Sourire d’Albert Camus (sous la dir. de D.H. Walker), Seattle, CreateSpace Independent Publishing, 2018, p.32-47.
  • « Les représentations épineuses de la pauvreté à Madagascar : notes sur la première nouvelle du Mangeur de cactus de David Jaomanoro », dans Représentations artistiques et sociales de la pauvreté (sous la dir. de E. Sibilio), Edizioni Università di Cassino, 2017, p.303‑322, e-book ISBN 978-88-8317-102-4. URL : http://cea.unicas.it/e_book/Sibilio.pdf
  • « Pourquoi des poètes en temps de détresse ? La poésie francophone de l’archipel des Comores depuis 1995 », dans Les Littératures francophones de l’archipel des Comores (sous la dir. de B. Malela, L. Rasoamanana et R. Tchokothe), Paris, Classiques Garnier, coll.Rencontres, 2017, p.87-113.
  • « Langues et identités plurielles dans la poésie de Nassuf Djailani », dans Quand les langues s’en mêlent…Mayotte : regards croisés sur une île plurilingue (sous la dir. de M. Delaye), Mamoudzou, Publications de l’association Fikira, 2017, p.4-26.
  • « En attendant Jonas : notes sur le souffle mythique dans un texte inédit de Yazidou Maandhui », dans Project‑îles (Revue d'analyse, de réflexion et de critique sur les arts et littératures de l’océan Indien dirigée par N. Djailani), Mamoudzou, Uwahandziya, n°7, sept-oct 2017, p.58-65.
  • « Modèle méditerranéen vs modèle nordique chez Camus »,dans Albert Camus et les écritures méditerranéennes (sous la dir. de P. Garrigues et M. Trabelsi), Sfax, Nouha, coll.URLDC, 2016, p.83-99.
  • « 3 x 11 bonnes raisons d’(ess)aimer En trente-trois morceaux (1956) de René Char », dans Fragments. Entre brisure et création (sous la dir. de F. Daviet-Taylor et L. Gourmelen), Presses universitaires de Rennes, coll.Nouvelles Recherches sur l’Imaginaire, n°38, 2016, p.161-177.
PDF

Envoyer par mail

Envoyer par mail


Séparés par des virgules
Centre Universitaire de Formation et de Recherche de Mayotte - Route nationale 3 - BP 53 - 97660 DEMBENI - Tél : 02 69 61 07 62