Retour haut de page
CUFR Mayotte
CUFR Mayotte
 
 
 
 
Le mot du directeur
Le mot du directeur

Le mot du directeur

Créé en 2011, le Centre Universitaire de Formation et de Recherche (CUFR) de Mayotte est un établissement public d’enseignement supérieur à caractère administratif qui, à la rentrée 2019, dépassera le seuil de 100 personnels et accueillera près de 1500 étudiants, dont 300 étudiants de niveau Master (1ère et 2ème années).

Les effectifs étudiants ont doublé cinq ans après sa création. Pour la rentrée universitaire 2019, le CUFR offre 480 places sur Parcoursup aux néo-entrants, soit une augmentation de 20% par rapport à la rentrée 2018. Cette augmentation a été rendue possible par la construction de cinq salles de classe supplémentaires livrées en fin d’année 2018 et financées par un prélèvement sur le fonds de roulement de l’établissement ainsi que par une subvention exceptionnelle de 537.000€ octroyée par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation dans le cadre de la mise en œuvre du plan « Étudiants ».

La présence du CUFR à Mayotte est un gage de réussite pour les étudiants et un atout majeur pour le territoire. Le CUFR participe à la formation des jeunes bacheliers en proposant un enseignement préparant aux diplômes nationaux de l’enseignement supérieur. Il propose une formation jusqu’à BAC+5, destinée à un petit effectif, assurant ainsi un suivi plus personnalisé des étudiants que dans les grandes universités de l’Hexagone. Cette pédagogie de proximité s’appuie, d’une part, sur une offre généraliste pluridisciplinaire soutenue par des dispositifs de lutte contre l’échec et le décrochage étudiant mis en œuvre dans le cadre du Pôle « Réussite étudiante ». Ces dispositifs seront renforcés à la rentrée 2019 par la création d’un nouveau diplôme d’université de préparation aux études supérieures. Il s’agit d’une formation d’un an, accessible à 80 bacheliers admis via Parcoursup, s’inscrivant parfaitement dans les objectifs poursuivis par la réforme de l’accès à l’enseignement supérieur issue de la loi dite « ORE », à savoir contribuer à la réussite des étudiants par la qualité pédagogique de la formation dispensée.
Le CUFR propose, d’autre part, une offre professionnalisante adaptée aux besoins du territoire en renforçant les liens avec les collectivités locales et le monde de l’entreprise (Licences professionnelles « Développement de projets de territoires » et « Management et gestion des organisations »).
Dans le cadre de la mise en place du continuum de formation des enseignants du premier degré exerçant à Mayotte à partir de la rentrée 2017, le CUFR a mis en place le Master « Métiers de l’Enseignement, de l’Éducation et de la Formation » de Mayotte, en partenariat avec le Vice-rectorat de Mayotte, le Rectorat de La Réunion, l’Université de La Réunion et l’École Supérieure du Professorat et de l’Éducation de La Réunion, suite à l’ouverture du concours externe du premier degré de professeur des écoles.
Sa jeunesse et son dynamisme dans les domaines de la formation, de la recherche et de la culture en font un centre universitaire reconnu à l’échelle locale, régionale, nationale et internationale.
Depuis novembre 2017, le CUFR de Mayotte est membre titulaire de l’Agence Universitaire de la Francophonie. Le CUFR est partie prenante à de nombreux partenariats (Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement, Parc Naturel Marin de Mayotte, Institut de Formation en Soins Infirmiers de Mayotte, Chambre de Commerce et d’Industrie, Agence Régionale de la Santé, etc.). Il est soutenu par des universités partenaires prestigieuses. Pour la délivrance des diplômes de niveau licence auquel il prépare (Administration Économique et Sociale, Droit, Géographie, Lettres modernes, Mathématiques générales, Sciences de la vie), le CUFR de Mayotte est aujourd’hui lié à quatre universités du Sud de la France métropolitaine : Aix-Marseille, Montpellier, Montpellier 3 et Nîmes.
Le CUFR de Mayotte assure également des missions de formation continue et délivre des diplômes universitaires propres. Outre les diplômes universitaires « Animateur en santé communautaire », « Société, langues et cultures de Mayotte », « Valeurs de la République et Religions » déjà existants, le CUFR ouvrira, à la rentrée 2019, une formation approfondie en informatique qui donnera lieu à la délivrance d’un diplôme inter-universitaire « Enseigner l’informatique au lycée ». En partenariat avec le Vice-rectorat de Mayotte, cette formation répond à une commande nationale du Ministère de l’Éducation Nationale et de la Jeunesse pour constituer un vivier de professeurs d’informatique pour les lycées.

Le CUFR a aussi une mission de recherche dont les orientations sont fixées par la commission scientifique. Celle-ci propose de développer une stratégie de recherche prenant en considération les problématiques locales et tournée vers la valorisation de la diversité et de la richesse du territoire. La recherche au CUFR est structurée autour d’un projet global interdisciplinaire utile pour la société mahoraise s’intéressant aux systèmes complexes (systèmes naturels, systèmes socio-écologiques, système d’enseignement…) que forment les territoires et îles du sud-ouest de l’océan Indien. Les actions du CUFR en matière de recherche sont rassemblées dans un projet s’articulant désormais en quatre axes principaux complémentaires dans lesquels se retrouvent les 28 enseignants-chercheurs du CUFR :
I. Les systèmes socio-écologiques insulaires et côtiers : résilience, connectivité, trajectoire
II. Savoirs, patrimoines et développement : entre local et global
III. Modélisations et analyse épistémologique des systèmes complexes pour comprendre le fonctionnement et simuler le devenir des systèmes insulaires
IV. Ecoles, éducations, formations et sociétés en « contextes »
Notre recherche interdisciplinaire est illustrée notamment par le projet ARESMA, c’est-à-dire Agir sur la résilience des systèmes socio-écologiques de mangroves de Mayotte afin de favoriser leur préservation. Ce projet mélange géographie humaine, géographie physique, écologie marine, littérature, didactique et épistémologie des sciences et modélisation des systèmes complexes. L’approche interdisciplinaire a pour but de mieux cerner toutes les dimensions de l’interaction entre les riverains des mangroves à partir de l’étude de deux sites pilotes.
En outre, le CUFR de Mayotte bénéficie de l’expertise d’un large réseau de partenaires, auprès desquels, en retour, il met en valeur ses domaines d’excellence. Sa participation à des consortiums (Recherche interdisciplinaire « Îles Eparses »), à des organisations professionnelles régionales (Western Indian Ocean Marine Science Association) et à des instances de concertation faisant appel à leur expertise (Conseil Maritime Ultramarin du Bassin Sud Océan Indien) donne à ses enseignants-chercheurs l’opportunité d’effectuer des recherches dans de nombreuses aires géographiques et permet d’envisager, dans l’avenir, des collaborations avec des chercheurs étrangers notamment en Afrique du Sud, au Kenya, à Madagascar et au Mozambique.

Par ailleurs, les installations scientifiques mises en place au CUFR (laboratoire d’analyses biologiques et biochimiques, salle d’expérimentation animale, bateau armé au travail scientifique maritime) permettent déjà des collaborations sur divers projets de recherche : par exemple le projet EPICURE (étude des populations de poissons des récifs coralliens des îles Éparses), financé par les Terres Australes Antarctiques Françaises et reposant sur une collaboration avec l’Université de La Réunion, l’IFREMER de La Réunion, l’Aquarium de La Réunion et l’Université de Montpellier.

Le CUFR de Mayotte est enfin un lieu d’ouverture et de culture : conférences publiques, masterclass, séjours culturels, échanges « Universiliennes » entre étudiants des DOM, ateliers de pratique artistique sont autant d’occasions pour les étudiants de compléter leur formation par l’action culturelle. En 2019, le Pôle Culture du CUFR a porté avec ses partenaires un grand projet d’implantation d’une École Nomade à Mayotte. Ce projet a conduit à accueillir Ariane Mnouchkine – récemment lauréate du prestigieux Kyoto Prize – et une dizaine de comédiens, costumiers et techniciens de la troupe du Théâtre du Soleil qui ont pris en charge près d’une centaine de stagiaires dont les étudiants  de la troupe de théâtre du CUFR. D’autres projets culturels sont en cours de développement autour du numérique et de la préservation du patrimoine culturel immatériel de la région sud-ouest de l’océan Indien.

De 2012 à 2016, le premier projet d’établissement avait vocation à façonner et à structurer l’offre de formation initiale post-baccalauréat du CUFR. Le second projet, 2017-2021, s’inscrit dans la continuité du premier et dans une dynamique d’évolution. Son ambition affichée est de répondre aux défis de la jeunesse mahoraise et d’être à la hauteur de ses attentes afin qu’elle soit mieux qualifiée, et par là mieux insérée socialement et professionnellement. Le plus grand défi qui nous attend est, à n’en pas douter, celui d’accompagner la marche du CUFR vers une université de plein exercice. Ce défi collectif est d’abord celui de toute notre communauté (étudiant(e)s, personnels administratif et enseignant). Il est à relever, jour après jour, avec la volonté d’avancer, car nous savons qu’ici se prépare l’avenir de Mayotte.


Aurélien SIRI
Directeur du Centre Universitaire de Mayotte
Juillet 2019

Publié le 10 septembre 2019



CUFR Mayotte

CENTRE UNIVERSITAIRE DE MAYOTTE

Route nationale 3 - BP 53 - 97660 DEMBENI

02 69 61 07 62

 
© CUFR Mayotte | Informations légales