Projet de recherche en études littéraires

Services Numériques

Vous êtes ici :

Projet de recherche en études littérairesPatrimoine littéraire francophone


I - Historique projet de recherche 2012-2016

Depuis la création du CUFR en 2012, l’un des grands axes de recherche fut l’étude des littératures francophones de Mayotte (plurilinguisme, intertextualité, inter-culturalité). Ce thème très riche a fait l’objet d’un travail conséquent dans notre section de Lettres modernes et a pu déboucher sur des résultats concrets déclinés en recherche et en enseignement.

1. La recherche : Littératures francophones de Mayotte

Pour remplir cette mission de recherche, nous avons décidé de collaborer avec des enseignants-chercheurs, attachés à d’autres universités européennes et de l’océan Indien : Rémi Tchokothe - Université de Bayreuth en Allemagne, spécialiste des langues et littératures swahilies. Collaboration autour de deux manifestations scientifiques. 

La réalisation d’un colloque international en mars 2015 à Dembéni portant sur le thème des « Littératures francophones des Comores, de Mayotte et du Sud-ouest de l’Océan indien ».


La réalisation d’une monographie scientifique :

- Buata B. Malela, Linda Rasoamanana et Rémi A. Tchokothe, Les Littératures francophones de l’archipel des Comores (Paris, Classiques Garnier, coll. Rencontres/Bibliothèques francophones (parution prévue 2016)

Dans le cadre du travail préparation doctorale de Christophe Cosker, nous avons publié une monographie :

- Chrisophe Cosker, Petite histoire des lettres francophones à Mayotte (Ps, Anibwe, coll. Liziba, 2015)


On peut constater que ce projet a fait l’objet de résultats concrets dans la réalisation de la recherche.


2. L'enseignement


On a pu dégager de ce projet une application directe dans l’enseignement avec :

- la création d’un Diplôme Universitaire sociétés Langues et Cultures de Mayotte
- l’introduction d’un cours de Shimaoré et de Swahili en L2 Lettres modernes, d’un cours de Littérature de l’archipel des Comores en L1 Lettres modernes et d’anthropologie de l’océan indien en L1.

Ces résultats partagés ensuite avec la collectivité (les étudiants et le corps social) nous permettent de proposer un nouveau programme de recherche jusqu’en 2021.

II - Le nouveau projet de recherche (2017-2021)

Notre nouveau projet de recherche en LSH concernera le patrimoine culturel et naturel à partir d’une double perspective : celle de la géographie et celle des études littéraires.

1. Les projets identifiés en Lettres

Les projets en Lettres se déclinent en quatre grands thèmes qui tentent d’étudier le patrimoine en ayant recours à l’interdisciplinarité à travers plusieurs bases méthodologiques et conceptuelles (complexité, réseau-système, etc.).

Des chercheurs de l’Université de La Réunion, de l’Université d’Antsiranana, de l’Université des Antilles et de l’Université de Silésie à Katowice ont intégré ce projet dans ses différents axes à travers leur contribution.

Axe 1 Sociétés et cultures littéraires de l’océan Indien

Le projet sur les sociétés et cultures littéraires de l’océan Indien se focalisera principalement sur les lettres francophones de l’archipel des Comores : identifier, décrire et étudier les modalités de constitution du littéraire en tant que patrimoine dans le contexte de l’archipel des Comores. Il s’agit d’aborder ces corpus littéraires en convoquant et en croisant plusieurs instruments modernes d’analyse du fait littéraire en général : la linguistique textuelle, l’anthropologie, l’analyse littéraire, la géocritique, etc.

Réalisations :

Mars 2017 : organisation d’un colloque international à Dembéni : Les représentations sociales de l’île dans les productions littéraires en langue française (29, 30 mars 2017)

Axe 2 Postures, images et réseaux littéraires

Il s’agit d’étudier les productions littéraires contemporaines en langue française en montrant comment, au fil de leur histoire récente, elles essaient de se constituer des postures et une image de soi du sujet dans le réseau littéraire. On étudiera alors la question du corps de l’écrivain, de la mise en scène du sujet écrivant. Le corpus littéraire considéré concerne avant tout les auteurs français et afrodescendants du XXe siècle. Pour ce faire, on croisera plusieurs instruments d’analyse : l’analyse du discours, l’histoire littéraire, la sociocritique et la sociologie de la littérature.

Axe 3 Langue et interprétation de textes

Les études et interprétations des textes : il s’agit de développer une épistémologie et une herméneutique des textes à partir de corpus issus du patrimoine français (les textes en français du Moyen Âge à nos jours, produits dans différentes aires géographiques). L’objectif est de mettre en avant les jeux et enjeux d’intertextualité, la méthodologie, les imaginaires déployés, la proximité avec le discours social, la singularité énonciative pour, in fine, en dégager les grandes structurations qui permettent de développer les interprétations générales et particulières.

L’étude du patrimoine linguistique à travers la didactique des langues : acquisition de la langue seconde (français) en situation de plurilinguisme, les méthodes et les techniques d’enseignement des langues dans le système éducatif des Outre-mer, le français sur objectif spécifique universitaire (FOUS) en Outre-mer, les difficultés et les troubles à l’apprentissage (illettrisme, analphabétisme, impact des contingences matérielles et sociales).

Axe 4 Littérature de voyage et photographie

Il s’agit d’aborder plusieurs questionnements portant sur la perception de l’océan indien à travers principalement les récits de voyages et les illustrations au XIXe et XXe siècle. Plus concrètement, on étudiera le regard des écrivains voyageurs, la photographie, la piraterie et les découvertes scientifiques.

2. Société et formation

Ce projet a aussi pour objectif de proposer :

- une expertise sur la connaissance du patrimoine culturel de l’Océan indien aux différents acteurs actifs dans le monde socio-économiques (officie du tourisme, Vice-rectorat, entreprise, Conseil régional, etc.)
- de former le corps social à la sensibilisation de patrimoine à travers un projet de Master en Lettres et communication

PDF

Envoyer par mail

Envoyer par mail


Séparés par des virgules
Centre Universitaire de Formation et de Recherche de Mayotte - Route nationale 3 - BP 53 - 97660 DEMBENI - Tél : 02 69 61 07 62